Securité routiére ou repression routiére

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Securité routiére ou repression routiére

Message  Dominique le Dim 8 Nov 2015 - 12:06

Bravo, une bien belle analyse mais bien triste aussi.
avatar
Dominique
Pilote champion du Pays Basque !
Pilote champion du Pays Basque !

Messages : 301
Age : 58
Localisation : URT

Revenir en haut Aller en bas

Securité routiére ou repression routiére

Message  florian le Dim 8 Nov 2015 - 7:08

Sécurité routière : petits arrangements avec les chiffres.


Le gouvernement a retardé la publication des bons résultats de septembre afin de pouvoir déployer quelques jours plus tôt son arsenal répressif.


À contretemps. C'est trop souvent ce qui se passe avec la Sécurité routière qui navigue dans un optimisme béat lorsque la situation se dégrade et sort le bâton lorsque les chiffres s'améliorent. Dernier exemple en date, le Comité interministériel de sécurité routière (CISR) qui, sous la pression d'un été prétendument meurtrier, s'est réuni pour la première fois depuis quatre ans. Et décrète tout un train de mesures avec un déploiement de radars hors série.
Seulement voilà que quelques jours après ce pilonnage de « l'usager-délinquant en puissance » sortent les statistiques officielles du mois de septembre. Celles-ci révèlent une chute de 17,4% du nombre de morts sur les routes. Une inversion brutale de la tendance après plusieurs mois de dégradation continue qui ont motivé l'arsenal répressif vanté par Manuel Valls lui-même.


Cependant, ces chiffres de septembre se révèlent être les meilleurs depuis… 1948 et cassent l'impact d'une communication préparée dans l'urgence où le pandore tient une bonne place. Pour être bien comprise, l'annonce du train de mesures autophobes ne pouvait en effet côtoyer une aussi bonne nouvelle. Connue des services de l'État, elle aurait été ainsi sciemment retardée de plusieurs jours afin de ne pas fausser le message sécuritaire.
C'est au moins ce qu'avance l'association 40 Millions d'automobilistes, qui se dit « ravie de cette nette amélioration mais dénonce aussi une communication gouvernementale volontairement tardive, permettant de focaliser la réunion du comité interministériel de sécurité routière sur les mauvais chiffres de l'été ».


L'accusation est d'autant plus grave que l'association fait état d'une manipulation des membres du CISR, ayant à l'esprit durant leurs travaux les seuls chiffres négatifs des mois de l'été 2015. Ils étaient, dès lors, bien préparés à statuer sur les nouvelles mesures à mettre en œuvre pour prétendument réduire l'accidentalité routière. « Des mesures qui, bien entendu, ne consistent qu'en le renforcement de l'axe répressif à l'encontre des usagers de la route, avec, en particulier, la multiplication des radars et l'apparition de drones pour traquer les automobilistes », souligne l'association.


40 Millions d'automobilistes dénonce même une manipulation de l'opinion publique par un Manuel Valls ne mentionnant que les mauvais chiffres de l'été. « Il aurait en effet été impossible pour lui d'annoncer une nouvelle vague de répression intensive s'il avait révélé qu'en réalité la situation s'était nettement améliorée dès le mois de septembre ! ajoute 40 Millions d'automobilistes. Quel plus mauvais signal envoyer aux automobilistes que de punir toute la classe alors qu'elle n'a jamais obtenu de meilleurs résultats ? »


C'est d'ailleurs tout le sens de la pétition lancée par l'association contre le train de mesures du CISR, à retrouver et à signer sur le site internet www.legrandraslebol.com. Depuis le 1er octobre dernier, elle compte déjà plus de 145 000 signatures. Pour les usagers qui ont le sentiment d'être manipulés, et le dernier exemple en date est éclatant, c'est une façon d'échapper au troupeau moutonnier. À l'exemple du diesel où les gouvernements successifs se sont fourvoyés, la sécurité routière est un débat faussé et probablement devenu secondaire en comparaison avec les autres causes de décès en France. Celles-là ne suscitent qu'une profonde indifférence en dépit de leurs chiffres beaucoup plus élevés.


Radars, leurres, drones, éthylotests : l'inflation des mesures. En ajoutant des règles aux règles, on ne sait plus quel espace de liberté il reste aux usagers, ciblés comme des délinquants. À une exception, les piétons et les cyclistes.


Les gaietés de la répression ne sont jamais en panne d'imagination lorsqu'il s'agit de sanctionner les comportements à risque de millions d'usagers. Si les automobilistes et les motards ne sont jamais oubliés, les piétons et les cyclistes, qui fournissent pourtant le plus gros de la hausse de la mortalité en 2015, semblent totalement ignorés.


Pourtant, en leur donnant un droit absolu de priorité sur les engins à moteur, on a encouragé des comportements irresponsables avec un point culminant : le choc piéton-cycliste. Ce dernier est devenu de loin le plus dangereux, car, s'estimant prioritaire puisqu'il a souvent la possibilité de rouler à contresens et d'emprunter des sens interdits, il roule sur les trottoirs, en téléphonant ou en écoutant de la musique et franchit impunément des carrefours sans observer les feux ni les priorités.


Le gouvernement a annoncé vendredi 22 « mesures fortes » et 33 mesures additionnelles pour enrayer la hausse de la mortalité sur les routes françaises. Mais rien ou si peu pour les vélos et les piétons, les grands oubliés de la sécurité routière.




L'objectif est de multiplier par quatre les « zones radars » qui existent en France, que ces radars soient des vrais ou, pour la première fois en France, des leurres.
Cinq cents nouveaux « vrais » radars seront installés d'ici trois ans. Leur nombre passera donc de 4 200 actuellement à 4 700. Des radars multifonctions permettront de détecter, outre les excès de vitesse, des franchissements de ligne, des non-respects de distance de sécurité, etc.


La suite sur le lien suivant : http://www.lepoint.fr/automobile/securite/radars-leurres-drones-ethylotests…
avatar
florian
Pilote champion du Pays Basque !
Pilote champion du Pays Basque !

Messages : 1714
Age : 56
Localisation : Hasparren

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum